Le réseau régional d'action culturelle des établissements agricoles publics des Pays de la Loire.

Logo du réseau d'action culturelle des établissements agricoles publics des Pays de la LoireLe réseau régional d'action culturelle des établissements agricoles publics des Pays de la Loire.

Images d'actions menées par le réseau

Composé par des enseignants d'éducation socio-culturelle de l'ensemble des établissements agricoles publics des Pays de la Loire mais aussi de tout autre agent concerné par l'action culturelle, le réseau art'ur a pour objectifs de :

  • Donner une dynamique, une identité et une cohérence à l'action culturelle en région.
  • Favoriser et développer les partenariats
  • Placer les établissements et apprenants au coeur de l'action culturelle et d"un dynamique régionale.

L'éducation socio-culturelle, késaco ?

C'est une composante à part entière des programmes de formation. L'ESC favorise l'ouverture au monde par des méthodes actives, de découverte, de compréhension et d'action. Elle se retrouve souvent la cheville ouvrière des projets d'action culturelle des établissements.

Elle s'inscrit dans le réseau régional pour élargir son champ d'action et contribuer ainsi à la formation citoyenne du jeune en formation en lui apprenant à regarder et comprendre le monde et lui donner des moyens d'agir sur celui-ci et d'en devenir un véritable acteur.

Logo En savoir plusEn savoir plus sur le réseau d'action culturelle des établissements agricoles publics des Pays de la Loire :
visiter le site http://escales.enfa.fr/actions-culturelles-en-region/pays-de-loire/.

Couverture du document art'ur webConsulter le bilan des actions menées en 2014-2015

 

 

 

Consultez le résumé des actions réalisées dans le cadre du programme régional d'animation des territoires :

Action Culturelle (Bilan 2009-2010)

Action culturelle (bilan 2010 - 2011)

 

Pour voir ce qui se fait au niveau national :

Télécharger la dernière lettre électronique du réseau national d'éducation socio-culturelle

Rêve de cité, ou les territoires de l'utopie

L'abbaye de FontevraudAprès les territoires du possible, les territoires sonores, le réseau art'ur donne à réfléchir sur la cité vue comme territoire de l'imaginaire, du désir d'un vivre ensemble idéal. Cité et utopie. Ce travail porte sur la question du patrimoine, sur notre vision de ce patrimoine et de ce qui nous relie à l'histoire.

Le partenariat avec l'abbaye de Fontevraud va nourrir cette réflexion. Centre monastique transformé en centre pénitentiaire, Fontevraud devient un lieu d'expérimentation du vivre ensemble. C'est un monument en mouvement.

La thématique de la résonance vient en fil rouge de la réflexion sur le "rêve de cité" : résonance des lieux (ex : l'architecture et le chant religieux), résonance de la mémoire et de l'histoire (ex : enceinte carcérale, mémoire de la pierre), résonance avec l'intime (ex : mon point de vue ici et maintenant, en quoi le lieu résonne en moi).

Objectif

Les espaces publics se raréfient.
La sphère du privé (téléphone portable, écoute musicale au casque, ordinateurs portables) s'est complètement immiscée dans la sphère publique.  Le besoin est fort d'espaces de rencontres, hors les espaces virtuels. L'utopie de la communication semble se réaliser. Mais le tout communication dégrade au passage les élans d'utopie.

Le travail envisagé à Fontevraud est un travail sur la notion de cité : quelle est la cité rêvée par les jeunes ? Quelle est leur parole sur le vivre ensemble aujourd'hui ? De quoi rêvent-ils collectivement et individuellement ? Comment construire, re-construire la cité comme territoire partagé ? L'utopie est-elle vibrante dans notre monde matérialiste et consumériste ?

Par une rencontre avec des artistes, nous souhaitons libérer la parole des jeunes, libérer leurs rêves pour écrire leur utopie d'aujourd'hui, pour aujourd'hui et demain . Créer les espaces de résistance.

 

PlusEn savoir plus sur l'abbaye de Fontevraud :

Visiter le site officiel

Regards croisés autour de l'objectif

Les photographes en herbe fiers de leur travailChanger le regard que l'on porte sur l'autre, pour mieux l'accueillir et vivre avec lui, lui donner toute sa place, cela demande du temps, de la patience. C'est ce temps qu'ont pris deux groupes de photographes guidés par l'artiste Jean Paul Senez. Un groupe composé d'élèves volontaires du lycée agricole de Luçon Pétré, et un groupe composé d'adultes handicapés travaillant à l'ESAT voisin (Etablissement Spécialisé d'Aide par le Travail).

Lire la suite : Regards croisés autour de l'objectif

Rêve de voyage, des élèves de seconde pro parcourent le bocage vendéen en roulotte

Du 29 mai au 1er juin, les élèves de seconde professionnelle Services aux personnes et aux territoires du lycée agricole Bel Air partiront pour un voyage en roulotte, à la découverte du bocage vendéen.

Ce voyage sert de fil conducteur à différents projets artistiques dont un atelier d'art plastique mené avec le concours de la plasticienne Sonia BROUSSARD.

Lire la suite : Rêve de voyage, des élèves de seconde pro parcourent le bocage vendéen en roulotte

Un vernissage peut en cacher d'autres

Photo prise sur le tournage du film Dans le cadre du projet régional "Rêves de cité ou les territoires de l'utopie", le lycée agricole La Germinière a axé sa réflexion artistique sur le thème de la frontière urbain-rural. Deux projets ont été menés en parallèle.

Visualiser le film produit par les Terminales bac pro

Lire la suite : Un vernissage peut en cacher d'autres

Sous-catégories