Développement durable

ENERGIE(S) dans tous ses états

Affiche de la manifestationAprès « la biodiversité en agriculture » lors de la précédente mouture, cette année, la journée développement durable (dans le cadre de la semaine nationale du développement durable) qu'ont organisée les élèves du lycée de Rouillon, se plaçait sous la bannière de la problématique « énergies », en lien avec le programme de l'ONU « 2012, année internationale de l'énergie pour tous ». Le partenariat avec la Chambre d'agriculture de la Sarthe a été reconduit (opération « Références aux champs »), de même que celui avec l'Inspection académique : le lycée a ainsi accueilli 150 collégiens, conduits par les éco-délégués, qui ont pu rencontrer des professionnels du secteur, et participer à des ateliers de sensibilisation conduits par les lycéens. A l'issue de ces différents ateliers (énergie thermo-acoustique, méthanisation, circuits courts...), s'est tenue la traditionnelle conférence-débat dans l'amphithéâtre du lycée.

 

 

Où et comment vivent les chiroptères ?

Le programme de l'ONU pour l'environnement a déclaré l'année 2011 « année de la chauve-souris ». En effet, son habitat, et donc sa survie, sont menacés par les activités humaines (déforestation, urbanisation...). L'objectif des pilotes de cette action était donc de sensibiliser les 13 élèves de bac techno. STAV à la fragilité d'une espèce essentielle à l'équilibre des écosystèmes, après avoir visité sous la conduite d'un spéléologue 14 kms de galeries abritant différentes espèces de chauve-souris.

Circuits courts et gestion de l'eau

Après avoir passé une semaine en voyage d'étude au lycée de Montmorot, dans le Jura, les élèves de BTSA1 ACSE de Luçon ont accueilli leurs homologues. Cet échange a été un temps fort d'expressions et d'écoute des autres, sur le thème des circuits courts, de la gestion de l'eau et, plus globalement, du rapport entre agriculture et respect de l'environnement. La venue des élèves jurassiens a en outre eut lieu durant le festival « L'agriculture fait son cinéma », auquel ils ont pu participer et donner leur avis sur les productions des élèves de Luçon.

L'eau et la forêt, quels enjeux pour le XXIè siècle ?

Affiche de la conférenceC'est la question que se sont posés plus de 300 élèves du lycée Bel-Air, dans le cadre d'un PRADT qui s'est caractérisé par sa grande transversalité de disciplines (ESC, économie, histoire-géographie, EPS...). Pour tenter d'y répondre au mieux, les BTSA ont organisé un colloque de 3 jours, « L'arbre, les sols et l'agriculture », qui a vu, entres autres, l'intervention remarquée (600 personnes) de Lydia et Claude Bourguignon, le fondateur du Laboratoire d'analyse microbiologique des sols, et une soirée ciné-débat à l'issue de la diffusion du documentaire « Water makes money » – ou comment les multinationales transforment l'eau en argent... Les élèves ont aussi créé un événementiel très apprécié en partenariat avec l'AMAP de Fontenay-le-Comte, qui s'est déroulé au sein d'une ferme bio de Puy-de-Serre, commune du massif forestier de Mervent. Cette « fête des légumes et du jardin » a été ponctuée d'ateliers de semis pour les enfants, d'une exposition sur l'agriculture biologique, d'un spectacle de contes... A noter que, du fait de circonstances exceptionnelles, les élèves ont dû réagir au pied levé pour mener à bien cette action, et s'en sont brillamment sortis. Enfin, se sont greffées à ce projet deux épreuves de nage en eau libre (et vivifiante : 16°!), organisées et animées par les classes de terminales STAV et 2nde GT, et auxquelles ont participé des élèves de collèges et lycées de différents établissements de Fontenay et Luçon (pour plus de 250 participants), de même que l'école de sauvetage et de secourisme. Là encore, lors d'une des épreuves, certains imprévus ont forcé les élèves à improviser... la réalisation de toilettes sèches, très appréciées des partenaires de l'action, et présentées au Conseil régional lors d'une journée de restitution des actions liées au développement durable. Enfin, cet important PRADT a généré de nombreux partenariats, historiques ou nouveaux : Région, Parc du Marais poitevin, cinéma Renaissance, base nautique de Mervent... La liste est longue, mais tous les soutiens ont contribué à la réussite de ce projet d'ampleur.

 

Entretien d'un espace naturel sensible et d'espaces paysagers communaux

En partenariat avec le conservatoire du patrimoine naturel sarthois, les 31 élèves de la 2nde pro. Nature et paysage du lycée du Fresne ont pu contribuer à l'entretien d'une pelouse d'orchidées sauvages classé en « zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique » (ZNIEFF), à Ségrie, dans la Sarthe. Dans un second temps, la très belle commune du Coudray-Macouard (49), au cœur du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, leur a donné l'opportunité de tester leurs connaissances et les techniques apprises dans un cadre privilégié (2 fleurs au catalogue des Villages fleuris), entre espaces naturels et aménagés.